Qu’est-ce qu’un bac à graisse ?

Dans le cadre de l’assainissement autonome, lors de l’étude de l’installation de votre fosse septique ou plus précisément de votre fosse toutes eaux, vous avez sans doute été confronté à l’utilisation – ou non – d’un bac à graisses. Mais qu’en est-il vraiment ? A quoi cela sert-il ? Et en avez-vous vraiment besoin ? De plus, est-ce que le bac à graisse est obligatoire ?

Beaucoup de question auxquelles nous allons répondre …

Définition d’un bac à graisse :

Un bac à graisse est une cuve, généralement de 200 à 300 litres qui ressemble un peu à une cuve de fosse septique. Le bac à graisse se place en amont de la fosse septique (ou fosse toutes eaux) et qui a pour but de récolter les matières les plus grasses qui sont rejetées par l’habitation. Il s’agit donc d’un élément  de pré-traitement des eaux usées, avant que celles-ci n’aillent dans la fosse septique ou fosse toutes eaux.

En récoltant ainsi les différentes graisses rejetées par l’habitation, on évite que celles-ci ne s’aglutinent avec le temps sur les paroies de la fosse ou des tuyaux de canalisation. Avec le temps, ces accumulations de graisses peuvent finir par colmater les tuyaux, créant ainsi de gros problèmes dont les symptômes ne sont pas très agréables (eaux usées débordant en amont, soit par les ouvertures de contrôles, soit par les bouches d’évacuation des eaux des toilettes, douches, évier, lavabo, …). Bref, on ne veut pas avoir se type de problème. Et pour s’en prémunir, un bac à graisse est très utile.

Avez-vous vraiment besoin d’un bac à graisse ?

Si vous avez placé une fosse toutes eaux suffisamment grande et à moins de 10 mètres de votre habitation, alors vous n’avez pas besoin d’installer un bac à graisse.

Par contre, certains paramètres peuvent rendre un bac à graisse particulièrement utile. Parmi ceux-ci on note :

  • Votre fosse septique ou fosse toutes eaux est à plus de 10 mètres de votre habitation.
  • Votre fosse septique ou fosse toutes eaux est relativement petite. Du coup celle-ci se colmaterait beaucoup plus vite qu’une fosse plus grande.
  • La pente des tuyaux de canalisations des eaux usées est relativement faible, ce qui limite la vitesse d’écoulement. Une pente faible favorise la stagnation des eaux grasses, ce qui colmate donc plus rapidement les canalisations.

Si vous rencontrez ces paramètres, l’installation d’un bac à graisse doit être envisagé.

Installation d’un bac à graisses

Le bac à graisses doit être installé à moins de 2 mètres de l’habitation (idéalement au plus près possible de l’habitation). Il doit être facilement accessible afin de permettre son entretien.
Evitez également les lieux de passage de véhicules pour ne pas risquer d’endommager la cuve.
Choisissez une cuve suffisamment grande pour votre habitation. Si vous n’y faites transiter que les eaux de cuisines, une cuve de 200 litres est suffisant. Mais si toutes les eaux ménagères passent par la canalisation raccordées (cuisine, toilettes, salles de bain, buanderie), ou si vous rejetez beaucoup d’eaux grasses, alors une cuve allant jusqu’à 500 litres peut être envisagé.
Lors de l’installation, le fond du trou accueillant la cuve doit être plat, horizontal et recouvert d’une couche de sable compacté de 10cm minimum.
Le couvercle du bac à graisse doit arriver au niveau du sol afin de permettre son entretien. Une évacuation pour la ventilation doit également être prévue.

Il est conseillé de remplir en eau le bac à graisse au moment du remblaiement afin d’équilibrer les pressions.

Entretien d’un bac à graisses

Un bac à graisse doit idéalement être entretenu tous les 6 mois, contrairement à la fosse qui doit être vidée tous les 3-4 ans. Cependant, la fréquence des entretiens variera surtout en fonction de l’intensité de l’usage du bac à graisses (donc au type d’eaux usées qui y transitent (très grasses ou non)).
La vidange du bac à graisse doit être faite par un professionnel, au même titre que la vidange de la fosse septique ou fosse toutes eaux.
La vidange du bac à graisses doit être totale. Il est important de le remplir à nouveau d’eau immédiatement après sa vidange.

Le bac à graisse est-il obligatoire ?

Pour les particuliers, l’installation d’un bac à graisse n’est pas obligatoire si la fosse toutes eaux qui est situé à moins de 10 mètres de l’habitation.
Si la fosse est à plus de 10 mètres, renseignez-vous auprès du Conseil Général de votre région pour vérifier si l’installation d’un bac à graisses est obligatoire.
Cependant, si vous rencontrez les paramètres repris plus haut, vous pouvez prendre l’initiative d’installer un bac à graisses afin d’éviter des écueils dans les années à venir.

Si vous avez une activité de restauration ou d’hôtellerie, le bac à graisses est alors obligatoire.